Témoignages Auditeurs/Lecteurs

Ils nous parlent d’ECA, des livres qu’ils peuvent écouter, des livres qu’ils enregistrent

 

Madame Sabrina BAILLEUL,  auditrice depuis 1999
« C’est par hasard qu’une étudiante, comme moi, m’a parlé d’ECA alors que j’évoquais mes difficultés pour avoir accès aux livres dont j’avais besoin. Nous étions en 1999. Leur activité consistait à recevoir notre livre, et nous le renvoyer quelques semaines plus tard, enregistré sur cassettes,   même si nous habitions la province.  
Les livres que je leur ai alors envoyés pour mes études de Lettres et d’Espagnol ont toujours été lus fort scrupuleusement. On sentait une envie de bien faire de la part des lecteurs. Et j’écoutais donc in extenso les livres même fastidieux. Puis nous sommes passés au CD-MP3: l’écoute pour nous est plus aisée, le repérage dans le livre est facilité, avec changement de piste à chaque chapitre. Pour ECA, l’archivage est plus facile, et par conséquent, la duplication de l’enregistrements pour un auditeur différent est aisée.
Aujourd’hui, les livres audio circulent aisément. (J’ai moi même un disque dur contenant plusieurs centaines de livres que je ne lirai probablement pas totalement, un peu comme les voyants qui ne liront qu’une petite partie de leur belle bibliothèque). Les auditeurs font donc appel à ECA pour des livres de plus en plus pointus, et la tâche des lecteurs devient de plus en plus ardue.
Je veux dire aux lecteurs de ne pas se décourager. Votre travail nous est très utile et ECA reste la seule association à proposer ce service.
Et pour tous ces livres trop gros ou trop fragiles pour être scannés, trop anciens pour être en version audio, bref, pour tous ces livres dont la lecture nous est essentielle, qu’ils soient fastidieux, très spécialisés, drôles ou enrichissants,   merci à vous, lecteurs fidèles! »

 

Monsieur B.,  auditeur depuis les années 90

 « J‘ai rejoint ECA lorsque les enregistrements se sont faits sur CD.  Le fait de pouvoir choisir à ma bibliothèque les livres qui me seront lus est essentiel pour moi.  De plus,  j’ai toujours l’impression que le lecteur « rentre » dans le livre et partage mes sujets d’intérêt. Ecouter la lecture devient un vrai plaisir. »

 

Madame  Danielle CLAUSSE,  lectrice depuis 2003
« Voilà maintenant plus de 20 ans que je suis lectrice pour les ECA et mon enthousiasme est toujours aussi vif ! D’abord parce que me rendre utile est une valeur à laquelle je tiens énormément et les enregistrements à la carte proposés par les ECA sont à l’évidence une aide précieuse, très appréciée des mal et non voyants. Ensuite, parce que j’aime lire et parler. Etre bénévole, c’est bien sûr penser aux autres mais également à soi et pendant toutes ces années je me suis en même temps enrichie de découvertes au travers de nombreuses lectures. Le plaisir du partage n’en est que plus grand. Enfin, comme j’habite Paris, j’ai l’occasion de venir régulièrement aux ECA. Ce sont toujours de bons moments de partage, chaleureux et sympathiques, avec les différentes équipes accueillantes et bienveillantes. J’espère bien poursuivre aussi longtemps que possible cette collaboration utile, amicale et enrichissante ! »  

 

Général Philippe LAFONT,  lecteur depuis 2004
« Je ne sais plus depuis combien d’années je lis ! mais je me sens très proche de celui ou de celle qui m’a confié le livre choisi, c’est comme s’il était dans un fauteuil près de moi ! Comme je voudrais ne pas faire de fautes de lecture, mais on en laisse toujours passer !    Le « plaisir » que l’on essaie d’apporter rejallit au centuple sur le lecteur, la diversité des livres est très grande l’on trouve dans chacun un intérêt. »  

 

Madame Valérie MOINET,  lectrice depuis 2012 
« Lʼenregistrement dʼun livre est un rendez-vous serein dans le galop de mes journées. Il ne sʼagit, pour moi, pas seulement de lire à haute voix, mais de lire «pour» quelquʼun. Partager la découverte dʼun ouvrage inconnu ou retraverser une oeuvre déjà lue . Il mʼarrive souvent de penser: «jʼai adoré ce chapitre! Jʼespère que mon auditeur lʼaimera aussi!» Ce sont des moments précieux, traversés par le sentiment dʼêtre utile, agréable à quelquʼun que je ne connais pas… »  

 

Madame Armelle GOULET,  lectrice depuis 2013
« Depuis maintenant presque 3 ans, j’enregistre régulièrement des livres pour les ECA, et ceci avec grand bonheur !  Tout d’abord, j’ai le sentiment si agréable et nourrissant d’être utile, en permettant à des personnes aveugles ou malvoyantes d’accéder à des textes qu’elles choisissent et qui les intéressent donc vraiment. Pour leur faciliter les choses, j’ai toujours le souci de rendre la lecture la plus claire et attrayante possible.  Mais c’est aussi un véritable soutien pour moi, car c’est une activité simple à laquelle je peux me raccrocher quand je ne suis pas bien… D’ailleurs, lorsque je n’ai plus de livre à enregistrer, dans les moments parfois de transition entre deux envois, cela me manque !!! De plus, lire à haute voix est extrêmement dynamisant.  Ensuite, cela me permet parfois de découvrir des livres qu’il ne me serait pas venu à l’esprit d’acheter, c’est donc aussi un cadeau pour moi… même si parfois certains livres ne me motivent guère malgré l’attention de l’équipe à choisir mes thèmes favoris !  Et enfin, c’est une activité qui se fait à la maison, à n’importe quelle heure, c’est donc facile et pratique. En cas de question ou de souci avec le logiciel, l’équipe des ECA est toujours très présente pour résoudre les problèmes, ce qui est confortable et rassurant. Ne me parlez surtout pas d’arrêter ! »