Lecture/enregistrement PC


ENREGISTREMENT

  1. Si ce n’est déjà fait, commencez par bien régler le microphone, branché sur l’ordinateur ou sur le dictaphone.
    1. En position
      1. Micro sur pied: il faut le surélever, pour que l’embouchure soit à moins de 10 cm de la bouche, légèrement sur le côté pour ne pas parler directement dedans (éviter les chocs de souffle). L’expérience montre qu’un micro avec prise USB donne souvent de meilleurs résultats qu’un micro avec prise jack.
      2. Micro casque: le micro ne doit pas être directement devant la bouche, mais devant le menton (éviter les chocs de souffle)
      3. Micro-cravate: bien le fixer pour éviter les bruits de mouvements.
    2. En puissance
      1. Vérifiez que c’est bien le micro externe qui capte le son. Le cas échéant, allez dans le panneau de configuration de l’ordinateur (section son ou audio), pour vérifier ou régler la puissance d’enregistrement de ce micro (parfois elle se trouve près de zéro, il faut la pousser au maximum), et pour mettre à zéro la puissance d’enregistrement du micro interne de l’écran d’ordinateur.
      2. Lorsque vous enregistrez sur ordinateur, via  Audacity ou autre, la courbe de son que vous obtenez doit occuper en moyenne les 2/3 de la bande utile (et non pas être resserrée autour du trait central), sans toucher les bords (saturations), et les silences doivent être représentés par un trait fin, et non par une bande grise plus ou moins étroite qui est du bruit électronique. Puisque vous regardez la courbe de son, vérifiez que vous enregistrez en mono, il doit n’y en avoir qu’une et non deux jumelées à l’écran.
      3. Idéalement, vous devez trouver le réglage de position et de puissance qui permet d’obtenir directement le profil de son décrit en 2, ce qui donne directement un son correct et permet d’éviter les retraitements (amplification du son et suppression du bruit). Si vous constatez que vous n’y parvenez pas, le mieux est que vous contactiez support technique (Leila Bennour, Jacques Giber) pour en discuter. Vous pourrez être amené à procéder à une suppression de bruit si le défaut n’est pas trop important, ou sinon à regarder quel changement de matériel est nécessaire. Dans tous les cas, c’est à vous, lecteur, qu’incombera le retraitement.

 

  1. En début de lecture surtout et à chaque reprise éventuellement, laissez une seconde entre l’appui sur le bouton « enregistrement » et votre premier mot; en effet il arrive que le logiciel « mange » les premières syllabes. Vérifiez ce qui se passe à l’écran et en vous réécoutant. Sur Magix, vérifiez bien, dans la fenêtre d’enregistrement, que si les cases « Arrêt automatique de l’enregistrement » et « Reconnaissance auto de la piste CD », sont cochées a, il faut les décocher pour éviter certains problèmes de perte de quelques secondes d’enregistrement.

 

  1. Au cours de la lecture, n’hésitez pas à vous interrompre et à corriger, c’est très rapide, dès qu’un incident (bafouillage, toux, bruit parasite externe) apparaît. De même, ne laissez pas de longs blancs. Vous disposez d’une fonction « COUPER », qui vous permet de supprimer tout ce qui est inutile ou mauvais dans l’enregistrement et de reprendre après la fin de la dernière phrase correcte. Sur Audacity, vérifiez que le curseur d’enregistrement repart bien de la fin de la dernière plage enregistrée.

 

  1. Il peut s’avérer plus confortable de réaliser séquence par séquence le cycle complet des opérations: lecture avec les corrections au fur et à mesure, puis exportation en .mp3, fermeture du logiciel, puis réouverture pour une nouvelle séquence. C’est ce que nous recommandons. En tous cas il est important de réécouter par sondage (début, milieu, fin) le fichier .mp3 transféré (en général, cliquer dessus lance Windows Media Player ou équivalent).

 

  1. Donnez un nom à chacun des fichiers .mp3 . Le plus recommandable est de commencer par un numéro d’ordre (01, 02, 03, etc.), et il est intéressant d’écrire aussi le numéro de page de début de séquence, ce qui vous permettra, ainsi qu’au support technique et peut être l’entourage de l’auditeur de parfaitement se repérer (à l’œil et à l’oreille!). Exemple de nom de fichier: 03_Proust_p56.

 

  1. Les logiciels Magix et Audacity produisent en standard des fichiers .mp3 avec une densité de 128 kbits/seconde, parfois en stéréo, ce qui n’est pas utile et s’avère encombrant. Vous pouvez vérifier cette densité en regardant les « propriétés » d’un fichier .mp3. Vous réglerez (pour Magix, via les Paramètres Format de la fenêtre « Exporter Projet », pour Audacity, avec « Edition », « Préférence », « Formats de fichier ») une fois pour toutes cette densité à 64kbits/s ou 56 kbits/s, ce qui est largement suffisant et vous permet de graver plus de 24 h sur un seul CD